BackBack

LES CLÉS DU BONHEUR - Evangile Essénien - Archange Ouriel T. 12-Format PDF

€6,90

Ce qu'on ne vous a jamais dit

La vie est Dieu dans son essence.
Toutes les formes, tous les rêves sont là pour montrer la Divinité de la vie qui peut éveiller la conscience. C’est en aimant la vie et en comprenant son essence invisible que ta conscience s’éveillera dans l’Être véritable caché derrière les apparences.
Tout homme, par ses actes, révèle la forme de vie qui l’entoure et qui cherche à se manifester à travers lui pour le bien ou pour le mal. En éveillant la conscience de la vie, tu peux t’approcher de l’être qui habite en toi et veut entrer dans le monde pour y mettre son empreinte, pour y insuffler sa descendance.
Savoir qui tu es est la clé de l’éveil. Or ce savoir ne se trouve pas réellement dans le corps, mais dans l’être qui habite le corps. Le corps est porteur et révélateur d’un monde invisible. De quelle nature est ce monde invisible qui t’habite ? Là est toute la question de l’éveil et de la maîtrise.
L’homme est l’intermédiaire entre le monde invisible du Père et le monde visible de la Mère.
Oui, nous devons préserver la biodiversité de la Mère, mais aussi la biodiversité du Père. Ainsi, les vertus des Anges, la haute sagesse des Archanges et les impulsions sacrées des Dieux doivent être sauvegardées elles aussi.
C’est justement en préservant la biodiversité subtile que pourra être préservée celle de la terre visible.
Oui, nous devons cultiver la conscience évidente que tous les êtres sont notre famille et que nous ne formons qu’un seul corps à travers une multitude de corps.
Oui, nous devons lever les yeux vers le ciel et apprendre à contempler l’invisible sacré. Nous ne devons pas simplement nous efforcer de vivre en harmonie respectueuse avec les minéraux, les végétaux, les animaux, les humains, car sinon quelque chose de faux, de fabriqué viendra troubler cet accord. Seule la reconnaissance du monde subtil et de la hiérarchie des Maîtres, des Anges, des Archanges et des Dieux permettra l’instauration d’un équilibre, d’un respect, d’une justice, d’une paix véritables.