BackBack

Sel de protection au thym sauvage

€4,50

Composition : Sel finmarin naturel consacré selon les rites de l’Eglise Essénienne Chrétienne par des paroles de bénédiction.

95 % - Thym sauvage du village Essénien de Terranova 5 %

Emballage : sachet en toile de lin.

Poids 150g.

Origine du sel : Guérande, France

Le sel fin est élaboré à partir du Gros sel de Guérande brut de saline.

Après la déshydratation douce à moins de 100 ° et le broyage du Gros Sel de Guérande, on obtient du Sel Fin. Le Sel Fin conserve toutes les qualités initiales du Gros Sel.Il ne contient aucun additif anti-mottant.

 

Origine du thym :

Plante aromatique aux multiples propriétés, le thym, natif du bassin méditerranéen, est très répandu sur les rocailles du sud de la France où il pousse naturellement. C'est une vivace connue pour son parfum caractéristique, son goût typé et ses petites feuilles couvertes de minuscules fleurs blanches ou roses. Ici, il a été cueilli en demandant l’autorisation à l’esprit de la plante, récolté à la main sur les collines ensoleillées du village essénien de Terranova, dans l’Aveyron.

ENSEIGNEMENT DU SEL :

Le sel, symbole de sagesse et de pureté, est lié à l’élément feu.

 

Dans toutes les traditions, le sel est considéré comme purificateur et talisman protecteur. Le sel émerge de la terre et de l’océan. C’est une alchimie qui apparaît de la transformation des éléments, la terre, l’eau, le vent et le soleil.Toute alchimie est contenue dans l’idée de la transformation du corruptible en incorruptibilité comme le plomb en or, le charbon en diamant ou la terre en sel.*

Lorsque le Maître Jésus dit : " Vous êtes le sel de la terre ", il transmet à ses élèvesun enseignement sur l'alchimie. La lumière intérieure est le " sel de la terre ". Le sel dont parlait Jésus est le symbole d’une bénédiction. Bénirveut dire donner une âme. Le sel est l'âme de l'homme qui est l'âme de la terre, c'est-à-dire ce qui unit les êtres.*

 

*Extraits cahier SEM FR3-32 – Olivier Manitara - Nation Essénienne

 

Dans la tradition Essénienne, le sel est employé pour purifier des pièces ou des espaces extérieurs destinés à devenir des temples ou des lieux de cérémonies sacrés. Le sol est frappé avec le sel pour faire partir les mauvais esprits. Avant certaines cérémonies initiatiques, les esséniens se passent du sel fin sous la plante des pieds afin de se purifier. Le sel est utilisé dans l’eau pour se préserver des esprits indésirables et également pour des travaux magiques. Pour prononcer un texte sacré comme l’Evangile Essénien, un grain de sel dans la bouche permet de purifier sa parole.

D’autres coutumes de vie consistent à jeter du sel sur un miroir pour chasser les mauvais esprits ou à déposer quelques pincées de sel dans chaque coin d’une maison afin d’avoir la protection en éloignant les esprits négatifs.

 

PROPRIETES DU THYM :

A l’origine, le thym était brûlé dans les temples pour chasser les mauvais esprits, appeler les divinités et purifier l’air. Les égyptiens le prenaient pour embaumer les morts.

Au moyen âge, on portait sur soi du thym pour augmenter le courage et la créativité. Le thym était aussi un symbole de douceur.

Le thym, être vivant dans la famille des végétaux, est lié à l’élément feu dans la Tradition Essénienne.

 

UTILISATION :

Avant une cérémonie magique, se passer du sel au thym sous la plante des pieds pour se purifier.

Mettre du sel au thym dans de l’eau et s’asperger afin de repousser les esprits négatifs.

Pour protéger sa maison des mauvais esprits, placer une coupelle de sel dans un coin de chaque pièce située aux 4 directions, en commençant par l’Est qui correspond à l’élément feu, puis le Sud correspondant à l’air, ensuite l’Ouest qui est lié à l’eau et enfin le Nord pour l’élément terre.

Porter quelques pincées de sel au thym sur soi permet de se protéger des esprits négatifs : cela apporte chance et bonheur.

Associé au sel, le thym renforce l’effet purificateur et protecteur.